Informatique et société

L’informatique est bien sûr une technologie, et son développement dépend d’abord de progrès techniques. Mais cette technologie est fortement imbriquée avec des phénomènes sociaux. Depuis l’avènement d’internet, l’informatique sert maintenant à la communication entre humains plus qu’au calcul ou à la gestion. Il y a une forte interaction entre le développement de l’informatique et les processus sociaux, ce qui pose nombre de questions. Dans quelle mesure l’évolution de l’informatique reflète-t-elle les changements sociaux, en particulier ce que les sociologues appellent « la société en réseau » ? Jusqu’à quel point le progrès technique influence-t-il ces mêmes changements sociaux et économiques ? Quelles conséquences peut-on craindre pour la vie privée et l’intégration sociale ? Ces questions sont pertinentes pour un informaticien, car les applications qui ont le plus de succès sont souvent celles qui répondent à des besoins sociaux.

Comme exemple (entre autres) de ce genre de réflexions, voici les publications récentes d’un des membres du LATECE :

 

D. Memmi, Information technology as social phenomenon, AI & Society 30 (2), 2015.

 

D. Memmi, A social contract for virtual institutions, AI & Society 30 (1), 2015.

 

D. Memmi, Information overload and virtual institutions, AI & Society 29 (1), 2014.

 

D. Memmi, Cultural consequences of computing technology, AI & Society special issue, 28 (1), 2013.

 

D. Memmi, L'informatique comme technologie cognitive, Les Cahiers de l'ISC, No 2, Institut des Sciences Cognitives, UQAM, 2011.

 

D. Memmi, Sociology of virtual communities and social software design, in S. Murugesan (ed), Handbook of Research on Web 2.0, 3.0, and X.0, Information Science Reference, IGI Global, 2010.

 

D. Memmi, The social context of knowledge, in Social Information Retrieval Systems, D. Goh & S. Foo (eds), Information Science Reference, IGI Global, 2008.

 

D. Memmi, The nature of virtual communities, AI & Society, 20 (3), 2006.